ChatGPT bouscule les codes !

Le vrai défit, selon moi, est de réapprendre à apprendre et d'actualiser l'enseignement pour le mettre en phase avec les enjeux de demain. Et de s'en donner les moyens. ChatGPT ne fait que stigmatiser nos erreurs en matière d'éducation. A nous d'en tirer les leçons 💡

Sous le feu de vives critiques, cette IA est souvent conspuée et pointée comme « aide à la triche ».

Je crois d’abord que, qu’on le veuille ou non, on ne pourra pas empêcher une telle évolution. Il faudra certainement encadrer son utilisation et en poser les limites. Mais c’est une (r)évolution aussi importante selon moi que l’écriture par les Sumériens ou l’imprimerie par Gutenberg.

C’est une lame de fond que beaucoup n’ont pas vu venir, mais nous n’en sommes qu’aux prémices. Et les progrès vont certainement être exponentiels.

Et puis il faut se rendre à l’évidence, ChatGPT n’enterre en rien notre système éducatif français actuel. Il s’est déjà auto-sabordé depuis longtemps. Par manque de moyens, de formations, d’évolutions, par peur du changement… Toute ma vie, j’ai entendu parlé d’une dégradation des résultats éducatifs.

Je crois ensuite, comme l’astrophysicien Neil Tyson, que si les élèves trichent, peu importe l’outil, c’est que l’enseignement n’est pas efficient. L’apprentissage doit être un plaisir et non une contrainte. Il peut demander des efforts et de l’investissement personnel, mais le sens de ce qu’on enseigne doit être compris par les élèves selon moi. Je suis souvent surpris qu’une majorité d’acteurs de l’enseignement s’interroge essentiellement sur les moyens et si peu sur la motivation et la façon de redonner le goût d’apprendre.

Cela bouscule les codes de l’enseignement actuel, et ne fait qu’enterrer un peu plus les cours magistraux descendants, au profil d’une pédagogie participative, expérientielle, basée sur l’observation et les découvertes. Je crois que cette IA et celles qui suivront peuvent être à l’inverse d’incroyables outils d’un apprentissage au service des enseignants et des étudiants.

Le vrai défit, selon moi, est de réapprendre à apprendre et d’actualiser l’enseignement pour le mettre en phase avec les enjeux de demain. Et de s’en donner les moyens. ChatGPT ne fait que stigmatiser nos erreurs en matière d’éducation. A nous d’en tirer les leçons 💡

Partager :

Laisser un commentaire

VOUS DEVRIEZ ÉGALEMENT AIMER

Posts apparentés

journée relation écoles et associations Décathlon

Dans le sport, plus que n’importe où ailleurs, la notion d’échec est source d’apprentissage et de dépassement de soi. Tout particulièrement dans les associations handisport que Décathlon soutient activement. Le sport pour tous et Vive le rebond, ça sonne plutôt bien ensemble non ? 😉

Pensée du jour 💡

Ce qui est important, ce n’est pas de finir une œuvre, mais qu’elle permette un jour de commencer autre chose