Lettre ouverte d’un Heureux Entrepreneur Ayant Rebondi

Lettre ouverte d’un Heureux Entrepreneur Ayant Rebondi

Nous avons tous une façon particulière de vivre l’aventure 60 000 rebonds. En ce qui me concerne, j’estimais être suffisamment bien entouré. J’avais noté les conseils que m’avait prodigué Frédéric DONTE en me décrivant l’association, au détour d’une rencontre pour tenter de trouver d’ultimes solutions afin de redresser ma boite. Il m’a tout de même fallu combattre mon amour propre pour décrocher mon téléphone. Et puis après tout, pourquoi pas ? La douceur de la voix de Sophie MULLIEZ, coordinatrice de l’antenne HAUT DE FRANCE, m’a de suite mis en confiance. Je savais avoir fait le bon choix.

Très vite cette rencontre déterminante avec ma coach Virginie TESSON. Je pensais n’avoir besoin de pas grand-chose, au final j’ai grandement avancé et me suis reconnecté à moi-même, grâce à toi Virginie. Mais surtout tu m’as fait découvrir mon nouveau métier, centré vers l’Humain, que j’apprends aujourd’hui à l’université de Lille au département Formations continue et alternance Psychosociales et Relationnelles, en suivant une formation diplômante et inspirante. Moi qui n’avais qu’un bac -2 (comme beaucoup d’entrepreneurs souvent autodidactes), quel bonheur de voir briller de fierté pour son papa les yeux de Julia.

Patrice BOURGOIS, mon parrain, me disait modestement que j’avais tout fait seul. C’est vrai, j’ai bénéficié d’un bel alignement de planètes, mais c’est inexact ! Par ta présence rassurante, tes encouragements, ta bienveillance, tu m’as fait toi aussi grandement avancer Patrice.

Et puis toutes ces belles rencontres, Gaël DESCOMBES en premier lieu et ce souvenir de ce bel échange lors d’un atelier offert par Zélie à la Maison d’Alfred. Quelle fierté et honneur de me confier la relecture de ton livre. Ann-Gisèle GLASS, Rosyne BOUGES, FX COTYIGNY, Gilles CAMPISI, Christian PATTYN, Bruno HERMAN, Emmanuel LERICHE et THIEFFRY, Edouard BONDUEL, et vous tous que j’oublie, mes copains quoi ! Que de belles rencontres. Qui d’autres que vous pour comprendre cette épreuve qu’est l’échec entrepreneurial que nous avons tous vécu ? Pour me ressourcer, me reconstruire, à nouveau me redonner l’espoir.

Ces rencontres inspirantes aussi avec vous, les bénévoles : coachs, parrains, experts qui m’avez consacré du temps pour rebâtir mon nouveau projet : Alexandrine LETARTRE, Peggy PULLS que je croise régulièrement à la fac, Alain LHUISSIER, Bruno CARLY qui m’a accueilli avant son entré dans l’association, Arnaud STRADY pour ses précieux encouragements, Vianney LEPOUTRE, Claude BIGO, Jérôme ROUSSEL, Maxence LAUGIER, Thierry LESAGE, Luc LORTHIOIS pour nos virées sur le littoral, ROBERT DELOBEL pour sa voix bienveillante et rassurante lors des COPIL, Tanguy DUPREZ pour tous ces beaux moments partagés, Franck HEGELE à Paris afin d’encourager l’assurance privée perte d’emploi pour dirigeant,  Zélie WILLEM pour nos longues ballades inspirantes et vous tous que j’oublie…

Mention spéciale à toi Philippe RAMBAUD, dont j’ai eu l’honneur de croiser la route, sans qui rien de cela ne serait possible. Par ton action, tu as donné un sens à ta vie et tu en as redonné un à la nôtre. Tu m’avais dit lors de notre après midi de formation à la mission d’ambassadeur que ce que je donnerai à l’association, je le récupérerai puissance 10. Tu avais tort, je l’ai bien récupéré mais au centuple. A toi aussi Guillaume MULLIEZ pour ta belle métaphore du boxeur K.O. sur un ring !

Et enfin à toi Bruno TESSON, pour tout ce que tu es, et pour cette magnifique énergie que tu impulses dans les Hauts de France. Il est des hommes, rares, qui par leur posture inspirante, ce subtil mélange de charisme et d’humilité, s’imposent naturellement en leader en incarnant la cause qu’il défende. Tu es de ceux-là. 

A vous tous que j’ai cité, surtout aux autres dont je n’ai eu la chance de croiser la route ou que j’ai oublié, et en ce jour où j’ai choisi de clôturer mon accompagnement d’Entrepreneur En Rebond, j’aimerais vous témoigner toute ma gratitude pour l’aide que vous nous apportez à nous les échoués du monde entrepreneurial. Merci de nous redonner confiance, énergie, fierté, honneur, et de contribuer à changer le regard sur l’échec. Oui, II y a une vie après la liquidation ! Et grâce à vous tous, la mienne s’annonce plutôt pas mal, et même certainement mieux qu’avant ????

L’aventure 60 000 rebonds ne s’arrête pas là en ce qui me concerne. Elle prendra sans doute une autre forme, me permettant de rendre modestement une partie de ce que j’ai reçu.

Je finirai par ce dicton à méditer : “c’est en se plantant que l’on peut pousser”

Vive le rebond !

Laisser un commentaire