1. Exercice du métier : Je suis certifié au coaching par le département Psychosocial et Relationnel de l’Université de Lille. J’utilise des outils tels que la PNL, l’Analyse Transactionnelle, la Systémie, la Communication Non Violente ainsi que l’Ecoute Active et l’Approche centrée sur la Personne de Carl Rogers. Je continue en permanence de me perfectionner dans ces différents domaines. J’ai également suivi de nombreux ateliers de perfectionnement à la Coaching Academy by DECATHLON. 

  2. Engagement : Je m’engage à vous apporter un soutien inconditionnel, à aider à optimiser vos capacités et ressources dans le respect de votre demande. Je vous aide à fixer des objectifs motivants et à donner le meilleur de moi-même. J’accompagne à la mise en œuvre des moyens les plus efficaces pour permettre d’atteindre vos objectifs.

  3. Contrats : j’établis un contrat entre le coaché, l’entreprise (le cas échéant) et moi-même coach, qui précise les objectifs de la mission, sa durée, le tarif et le périmètre de confidentialité. Des indicateurs de progression permettant d’évaluer les résultats à atteindre sont conjointement définis et précisés en annexe.

  4. Confidentialité/restitution : Je m’astreins au secret professionnel pour tout le contenu de la démarche, et après la fin du coaching avec mon coaché. Le processus du coaching, l’atteinte des objectifs, les préconisations et les ouvertures finales peuvent avec l’accord du coaché faire l’objet d’une restitution à l’entreprise à la fin de la mission.

  5. Mise en œuvre : Je m’engage à ce que mon intervention serve votre intérêt et je veille à agir avec un haut niveau d’intégrité pendant toute la durée de la relation de coaching. Je définis les moyens permettant votre développement personnel et professionnel, dans le cadre de votre demande initiale. Si je ne possède pas la compétence pour intervenir sur celle-ci, je vous conseille une autre personne-ressource. 

  6. Déontologie : Je m’interdis tout abus d’influence. En aucun cas je ne fais ou ne décide à votre place. Mon accompagnement a pour finalité la recherche de votre autonomie.

  7. Supervision : Je m’engage à recourir régulièrement à un superviseur, c’est-à-dire un coach plus expérimenté : l’ombre du coach le guette, et plus il est expérimenté plus son ombre est grande. La principale tentation du coach est le complexe inconscient de puissance, qui peut aboutir à utiliser sa position pour se renarcissiser et vampiriser ainsi l’énergie du coaché à son profit. La supervision permet entre autres, de travailler sur son ombre. Elle permet aussi de travailler sur la relation transférentielle, et sur la tension des opposés. C’est pour vous, coaché, un garde-fou et une sécurité.

J’adhère à la présente charte, répondant aux critères définissant le professionnalisme et fixant le cadre déontologique de l’exercice de mon métier de coach. Je m’efforce de contribuer plus largement à l’image positive de ma profession par mon comportement, mes compétences et une vision du monde humaniste.

«  ce n’est pas comme ça que vous réussirez dans la vie ! »
« Les gens qu’on interroge, pourvu qu’on les interroge bien, trouvent d’eux-mêmes les bonnes réponses ».

L’effet Dumbo

Une ressources inépuisable et puissante : la confiance en soi !
Newsletter